La martre

Martes martes (Linné, 1758)

La martre, essentiellement forestière, se distingue de la fouine par
– un pelage et un sous-poil nettement bruns,
– une bavette jaune-orangé limitée à la gorge et au haut de la poitrine, ne descendant pas sur les pattes,
– une truffe brun foncé tirant sur le noir,
– des oreilles légèrement plus grandes et bordées d’un liseré plus clair.

Mais tous ces critères sont plus ou moins prononcés et la détermination d’un animal en pleine nature n’est pas toujours aisée. Heureusement la martre est volontiers active la journée, ce qui est rarement le cas pour la fouine.

Cette martre est un individu captif dans un milieu reconstitué.